2050. Une date aux mille possibilités qui nous semble loin et à la fois tout près.

Tandis que certains imaginent un effondrement économique et politique, d'autres pensent à un effondrement climatique.

Un point commun rallie cependant ces personnes rencontrées : toutes se préparent à une rupture de la normalité en choisissant un mode de vie autonome, loin des villes.